GTP_Peintureextremecadrerletout_2013_vuedexpo03

Article sur l’expo «Cadrer le tout» à la Galerie Trois Points

GTP_Peintureextremecadrerletout_2013_vuedexpo03

Article sur l’expo «Cadrer le tout» à la Galerie Trois Points

Dernière semaine: «Cadrer le tout» à la Galerie Trois Points

«Peinture extrême», mis sur pied par l’Association des galeries en art contemporain [AGAC], en est à ses derniers jours. Cette manifestation estivale réunit une vingtaine de galeries privées autour de la peinture actuelle. Si la première édition de l’événement, il y a trois ans, eut bonne presse; on ne peut en dire autant de la présente mouture. À cet effet, l’article de Jérôme Delgado, publié le 13 juillet dans le journal Le Devoir, résume bien mon opinion par rapport à l’événement. Je paraphrase :

En 2010, l’idée était née […] «peinture extrême» le besoin de faire le point sur les nouvelles avenues, très larges et complexes, empruntées de nos jours par ceux qui se qualifient de peintres. En 2013, ceci est non seulement mieux fait ailleurs […] mais un grand fourre-tout ne suffit plus. Il faudrait définir ce qu’on entend par «extrême».

Dans le lot d’accrochages, je retiens plus particulièrement, tout comme notre collaborateur du Devoir, «Recadrer le tout» à la Galerie Trois-Points. Cette exposition de groupe «sous le thème de la peinture propose une réflexion sur l’élément fondamental qu’est le mur dans l’histoire du médium pictural»

L’article complet : www.unshowdemotarts.net