Art Mûr

Dina Goldstein – Exposition chez Art Mûr

Art Mûr

Dans le monde merveilleux de Barbie, les gars sont propres, les murs sont roses et les meubles ont l’air de goûter bon. Dans le monde de Ken, les gars sont musclés, les pensées sont roses et les filles sont full fashion. Dans le monde tout court, Barbie et Ken ont l’air propres, ont l’air d’être heureux, ils sont parfaitement bien mis, sans excentricité ni laisser-aller.

Dina Goldstein explore depuis quelques années déjà ce qu’il est convenu appeler le mythe de Barbie. Elle semble s’amuser comme une folle à reproduire la maison, les meubles, la décoration rose Barbie à échelle humaine, y flanquer ensuite des humains réels, copies conformes des poupées, dans un double miroir où l’humain imite la poupée qui imite l’humain. Mais humains, Ken et Barbie le sont bien peu. Du moins dans leur représentation format poupée.

Dans le cas des photos de Goldstein, c’est une tout autre histoire. Les protagonistes vivent une vie faussée par les rapports soit incestueux (Ken était à l’origine le frère de) soit conjugaux (ici Ken est le mari tellement gay de). Leurs rêves ne concordent pas à leurs apparences de vie. Leurs images se brisent dans de brefs élans de conscience.

Pour lire la suite de l’article : www.montrealistement.blogspot.ca