IMG_5066-1024×755

François Lalumière

François Lalumière // Université Concordia
Program : Baccalauréat en arts visuels – Studio Arts – in progress

Only available in French
François Lalumière est né à en 1983 à Granby.
Il présente actuellement sa première exposition en solo – « Éphémère et invisible » – à L’Écart à Rouyn-Noranda jusqu’au 28 sept 2014. Lalumière expose également en duo au Centre CLARK (Montréal) – « AVENIR AVENUE (PREQUEL) » – jusqu’au 4 octobre 2014. Ses œuvres sont aussi présentées à Brooklyn – Café, Atelier, Showroom [http://brooklyn-mtl.com].
Lalumière étudie en Studio Arts à l’Université Concordia ; il a aussi complété une année à l’Université Paris 8 (France).
Depuis 2008, son travail a été vu lors de nombreux événements ou festivals principalement à Montréal : à DARE DARE, Eastern Bloc, Zone HOMA, Chantier libre, ESPACE PROJET Art contemporain + Design, MASSIV’art, Nuit blanche / Art souterrain, Short & Sweet et au Studio XX et au OFF-Fringe et aussi à ESPACE F (Matane). Il a réalisé plusieurs interventions urbaines.
Cet automne, il fait partie du Festival Phénomena avec la performance « Summoning aesthetics… » conçue en collaboration avec Andrew Tay.

Only available in French
La couleur est ma principale inspiration. J’ai expérimenté jusqu’à maintenant différents supports de création : installations, photographies, performances et interventions urbaines.

J’utilise majoritairement un matériau : le Duct Tape. Les bandes de rouleaux de Duct Tape sont pour moi à la fois mes tubes de couleur et mes pinceaux.

Mes influences proviennent directement de la rue, de mon quotidien, des inspirations du graffiti ou du domaine du design.

Certains ont dit que mon travail traverse plusieurs courants de l’histoire : par exemple l’abstraction géométrique, le mouvement des Automatistes ou des Plasticiens mais aussi les Arts décoratifs.

Les motifs que je crée sont parfois des interprétations libres de ce qu’on appelle les Arts premiers mais aussi de l’art amérindien. J’assume le fait que j’apprécie l’art ornemental.

Le métissage et l’hybridation des formes, des matériaux et des contenus sont les maître-mots de ma démarche. Ma pratique fait écho à mes préoccupations pour l’environnement dans l’usage de la récupération et du recyclage.