manon-labrecque-installation-projections-01

Kim Waldron remporte le prix Pierre-Ayot et Manon Labreque le prix Louis-Comptois 2013!

manon-labrecque-installation-projections-01

Kim Waldron remporte le prix Pierre-Ayot et Manon Labreque le prix Louis-Comptois 2013!

Montréal, le 11 décembre 2013 -Les artistes Kim Waldron et Manon LaBrecque remportent les prix d’excellence en arts visuels 2013 remis par la Ville de Montréal en étroit partenariat avec l’Association des galeries d’art contemporain (AGAC). Mme Manon Gauthier, membre du comité exécutif responsable de la culture, du patrimoine, du design, d’Espace pour la vie et du statut de la femme, a eu l’honneur de remettre le prix Pierre-Ayot à l’artiste Kim Waldron. Le prix Pierre-Ayot s’adresse aux jeunes artistes en arts visuels et est assorti d’une bourse de 5 000 $. Le prix Louis-Comtois, qui reconnaît le parcours professionnel d’un artiste en mi-carrière s’étant illustré dans le domaine de l’art contemporain à Montréal depuis les quinze dernières années, a été décerné à l’artiste Manon LaBrecque. Ce prix est assorti d’une bourse de 7 500 $. De plus, chacun des lauréats reçoit une somme de 2 500 $ pour l’organisation d’une exposition individuelle et bénéficie de l’achat d’une œuvre versée dans la Collection de la Ville de Montréal.

« J’aimerais féliciter les lauréats et saluer l’engagement de l’Association des galeries d’art contemporain envers la relève artistique. Grâce à notre travail et à notre collaboration, nous favorisons la visibilité des œuvres de jeunes créateurs professionnels. Nous contribuons également à tisser des liens dans la communauté artistique québécoise et nous enrichissons notre patrimoine de collections municipales par l’acquisition d’œuvres des lauréats », a affirmé Mme Manon Gauthier.

Cette année, le jury des deux prix était composé de : Geneviève Goyer-Ouimet, directrice du Centre d’exposition Circa et commissaire indépendante, Lesley Johnstone, conservatrice au Musée d’art contemporain de Montréal, Bernard Lamarche, conservateur de l’art actuel au Musée national des beaux-arts du Québec, Gilles Daigneault, directeur de la Fondation Molinari et critique d’art, ainsi que Pierre Blanchette, artiste.

C’est la profondeur de la réflexion sur les comportements humains, le statut de l’artiste et la représentation de l’artiste au travail de Kim Waldron qui a charmé le jury pour le prix Pierre-Ayot. Quant au prix Louis-Comtois, il a été décerné à Manon LaBrecque pour son inventivité et sa contribution aux arts visuels et médiatiques au Québec depuis plus d’une vingtaine d’années. Pour en apprendre davantage sur la carrière et les œuvres des lauréates : www.kimwaldron.com et www.manonlabrecque.com.

Rappelons que les artistes Marc-Antoine K. Phaneuf et Sayeh Sarfaraz étaient en lice pour le prix Pierre-Ayot 2013 alors que Milutin Gubash et Stéphane La Rue étaient finalistes pour le prix Louis-Comtois. Une exposition ayant pour titre « Sous les projecteurs », regroupant les artistes lauréats et finalistes des deux Prix, est actuellement présentée à la maison de la culture Frontenac (2550, rue Ontario Est) jusqu’au 19 janvier 2014. La Ville de Montréal fera également l’acquisition d’une œuvre des artistes lauréates.

Quelques mots sur la création des prix
Créé en 1996 par la Ville de Montréal en collaboration avec l’Association des galeries d’art contemporain (AGAC), le prix Pierre-Ayot souligne l’excellence de la création montréalaise en arts visuels chez les artistes professionnels de 35 ans et moins. De plus, le prix Louis-Comtois, créé en 1991 par l’AGAC et géré conjointement avec la Ville de Montréal depuis 1996, souligne le talent d’artistes professionnels en mi-carrière. Fondé en 1985, l’AGAC est un organisme à but non lucratif dont la mission principale est d’assurer la reconnaissance et la prospérité du marché de l’art contemporain au Canada.

Source : Louis-Pascal Cyr
Directeur des communications
Cabinet du maire et du comité exécutif
514-207-5525



There is 1 comment

Add yours

Comments are closed.