montrealistement

La galerie Youn, symbole de la renaissance d’un quartier

montrealistement

La galerie Youn, symbole de la renaissance d’un quartier

Normand Babin
Montréalistement

Un petit vent de nouveauté souffle sur le Mile End. En fait, il n’y a rien de nouveau à ce que le renouveau provienne de ce quartier. Les loyers pas trop chers, le mélange des cultures créent depuis longtemps une synergie intéressante. Mais la surprise vient cette fois de l’ouverture de quelques endroits non seulement branchés mais surtout d’un niveau plus élevé en qualité. Après les innombrables friperies, on ouvre enfin quelques boutiques de créateurs de mode renommés, la boutique et atelier de Mylène B. en tête. Après les brocanteurs et autres vendeurs de petites merdes, il y a de véritables antiquaires, des boutiques d’objets designs. Et après les galeries de quartier, qui trop souvent présentaient des artistes du dimanche, mélangeant selles de vélo tricotées et collages d’objets hétéroclites sur toiles, voici qu’une belle galerie s’est ouverte en mai dernier, à quelques pas de la galerie Simon Blais qui était bien esseulé jusqu’à maintenant. Pour le galeriste, s’installer à Montréal dans ce quartier allait de soi. Il admire la vitalité artistique et l’énergie qu’on y retrouve. Il y a donc une clientèle, il y a donc un avenir.

L’article complet : www.montrealistement.blogspot.ca