la presse

Le laboratoire de David Altmejd

la presse

Le laboratoire de David Altmejd

Jean Siag
La Presse

Baptisée Juices, la nouvelle installation du Québécois David Altmejd est présentée jusqu’au 8 mars à la galerie Andrea Rosen de New York. La Presse a rencontré l’artiste dans son studio du quartier industriel de Queens, à Long Island City.

C’est, de l’aveu même de David Altmejd, sa pièce la plus ambitieuse depuis son installation présentée à la Biennale de Venise en 2007, tant par sa taille que par son contenu. Il s’y prépare depuis six mois. «C’est un laboratoire où je combine les choses du passé avec celles du présent», indique-t-il d’entrée de jeu.

Lorsque La Presse l’a rencontré dans son studio de Long Island City, près d’une vingtaine d’assistants s’affairaient à mettre la touche finale à cet immense cube en plexiglas à l’intérieur duquel on trouve toute la mythologie de l’artiste visuel.

«Ce que je voulais faire, c’était de créer un cadre, un espace à l’intérieur duquel je ferais de l’art, précise-t-il. Un espace où ma sculpture serait faite de l’intérieur. Ironiquement, on ne pourra pas y entrer. J’aime suggérer qu’il y a un intérieur ultracomplexe, mais sans en donner l’accès.»

L’article complet : www.lapresse.ca