MAC_Gauthier_resized

MAC – Musée d’art contemporain de Montréal


Orchestré
Jean-Pierre Gauthier / Ryoji Ikeda
Du 19 mai au 30 octobre 2016
MAC – Musée d’art contemporain de Montréal



Deux acquisitions faites récemment offrent deux points de vue différents sur la musique et sur des formes autres d’orchestration visuelle. Ces installations ont été réalisées par Jean-Pierre Gauthier, artiste établi à Montréal, avec lequel le Musée d’art contemporain a collaboré lors d’une exposition individuelle en 2007, et par Ryoji Ikeda, compositeur et artiste visuel japonais vivant à Paris, dont la version film de C4I a été présentée au Musée en 2014. Bien que leurs protocoles de travail et leurs matériaux diffèrent, ces deux artistes partagent un intérêt pour les questions liées à la répartition, à la composition et à l’arrangement.

Jean-Pierre Gauthier
Orchestre à géométrie variable
Jean-Pierre Gauthier, maître constructeur de machines à dessiner et de sculptures cinétiques, prête ici ses talents à la fabrication d’instruments et à une partition complexe. Orchestre à géométrie variable est un environnement sculptural chaotique mais rigoureux, qui allie électronique, robotique primitive et éléments musicaux pour mettre en scène une expérience sensorielle et kinesthésique. Dix-neuf compositions préprogrammées explorent un arrangement varié de styles musicaux qui, ensemble, produisent un nouveau type d’expérience musicale.

Ryoji Ikeda
data.tron
Creusant des notions reliées à l’infini, à l’immatériel et au transcendantal, l’artiste numérique et musicien Ryoji Ikeda orchestre les infimes particules encodées du savoir — data ou données — pour en tirer des manifestations visuelles et sonores élaborées, à la beauté fascinante. Partie du plus vaste projet intitulé datamatics, qui recherche comment des conceptions abstraites de la réalité servent à déchiffrer, à encoder et à contrôler le monde, data.tron réunit trois ensembles de visualisation de données : défaillances et erreurs informatiques, renseignements complets sur le séquençage du chromosome 11 et nombres transcendantaux (des constantes mathématiques comme e et pi) — nombres gigantesques, significatifs et sans fin.