Michel de Broin s’expose au MAC

Michel de Broin s’expose au MAC

Michel de Broin s'expose au MAC

Des figures d’hier et d’aujourd’hui venues d’ici et des États-Unis seront à l’honneur, cet été, dans les expositions de Montréal. Mais c’est un artiste local qui est le plus attendu.

Depuis vingt ans, la pratique de Michel de Broin, multiforme et conceptuelle, s’impose comme l’une des plus singulières du Québec, tant par son humour que par son sens critique avisé. Prix Sobey 2007, le Montréalais, qui a exposé dans des institutions prestigieuses de Québec comme de Paris, New York et Berlin, n’a pourtant jamais eu d’expo solo à Montréal digne de sa réputation. Cet été, le Musée d’art contemporain (MACM) réparera, enfin, cet oubli.

Importante par le nombre d’oeuvres réunies – une trentaine -, l’exposition Michel de Broin offrira le premier bilan critique du travail de l’artiste, né en 1970. Réalisés au cours des dix dernières années et, dans plusieurs cas, réactualisés pour l’occasion, les sculptures, dessins, photos et films exposés consacreront une pratique axée sur la remise en question des systèmes en place.

Montée par Mark Lanctôt, l’expo pointera des thèmes chers à l’artiste tels que la résistance, le recyclage ou la clandestinité. Parmi les pièces annoncées, notons Dead Star (2008), une oeuvre fabriquée par accumulation de piles usagées, ou Blowback (2013), où deux canons sont reliés bouche à bouche.

Article complet :www.ledevoir.com