04

Nicolas Lachance

presented by Matthieu Gauvin
04

Nicolas Lachance vit et travaille à Montréal. Il est titulaire d’un baccalauréat de l’UQAM (2009) Son travail aborde différente modalités d’apparition et de disparition de la représentation en rapport avec l’image peinte. Des questions relatives au temps photographique impliquant la trace et l’empreinte sont devenues une source de dialogue pour réfléchir aux spécificités de la peinture. Au cours des dernière année, il a présenté son travail notamment au centre Regart à Québec, au centre Clark et à la galerie Lilian Rodriguez. Il travaille présentement sur deux expositions individuelles qui se tiendront ce printemps à la Maison des Arts de Laval ainsi qu’à la Fonderie Darling. Ses oeuvres font partie de la collection Prêt d’oeuvres d’art du MNBAQ ainsi que de collections privées au Canada.

Ma pratique privilégie l’ambiguïté engendré par le phénomène de l’apparition et de la disparition de l’image. Je m’intéresse au procédé photographique comme mode de production démocratique des images, à la fois pour son pouvoir de construction et à sa prétention descriptive du réel. Incorporant une réflexion sur le temps photographique et les notions d’espace et de lieu en peinture, mon processus articule le paradoxe de la présence par l’absence. J’envisage la pratique de la peinture comme un lieu (optique) à construire selon un mode subjectif de traduction et d’économie perceptuelle du temps et de l’espace. Les tableaux découlant de ce processus ne gardent qu’une apparence d’image au profit de la présence picturale.

timthumb

Matthieu Gauvin, né à Sherbrooke en 1972, est un autodidacte passionné d’arts visuels et de littérature. D’abord directeur adjoint à l’accueil et aux événements spéciaux au Monument-National (1992-1999), il occupe ensuite un poste de superviseur au Musée des beaux-arts de Montréal (2000-2009). Collectionneur actif depuis 2004, il confirme un intérêt marqué pour le travail sur papier, tout comme pour la peinture émergente québécoise. En 2004, il fonde avec des collaborateurs la Société des Arts sur Papier (SAP). Plus d’une quinzaine d’expositions ont animé ce lieu. Enfin, comme directeur général de l’Association des galeries d’art contemporain (2006-2009), il met en place la foire Papier. Depuis 2011, il agit comme conseiller à l’acquisition auprès de clients privés et corporatifs.