Pellan 2

Pellan, la soif de créer :: Musée national des beaux-arts de Québec

Pellan 2

« Il plongeait dans la peinture comme dans une piscine », disait de lui son ami le poète Alain Grandbois. Chez Pellan, la création ne fut en effet jamais l’affaire d’une excursion ou d’une saucette, mais une immersion totale, sans compromis, vécue du soir au matin. Un élan, une passion, une soif insatiable.

C’est une porte ouverte sur cet univers foisonnant et le feu créateur qui habita Alfred Pellan qu’entrebâille le Musée national des beaux-arts de Québec (MNBAQ) dans Le grand atelier. Plus qu’une exposition, la présentation est une formidable incursion dans les méandres intimes de sa création et de sa vie, rendue possible par le legs de plus de 1157 oeuvres et pièces d’archives consentis en 2010 par son épouse, feu Madeleine Poliseno.

Ce don incroyable lève le voile sur l’autre visage de Pellan, celui laissé dans l’ombre par sa production picturale officielle, exposant au grand jour le caractère débridé, prolifique et humoristique de ce grand artiste inclassable, resté en marge des grands mouvements d’art de son temps. Un artiste compulsif qui conservait objets, photos, archives et recensait avec minutie la moindre de ses explorations créatrices, laissant derrière lui un immense coffre aux trésors à défricher.

Pour l’article complet : www.ledevoir.com