le devoir

Prix du Gouverneur général 2014 – Deux artistes de Montréal primés

le devoir

Prix du Gouverneur général 2014
Deux artistes de Montréal primés

Jérôme Delgado
Le Devoir

La photographe Angela Grauerholz et l’auteur d’installations silencieuses à résonance musicale Raymond Gervais figurent désormais dans le cénacle de l’art contemporain canadien. Les deux Montréalais, qui partagent un intérêt pour la mémoire et l’archive, font partie de la cuvée 2014 des Prix du Gouverneur général en arts visuels et en arts médiatiques dévoilés mardi par le Conseil des arts du Canada. Ils s’y retrouvent en compagnie de six autres personnalités, dont Kim Adams et Max Dean, artistes phares de Toronto.

Angela Grauerholz a longtemps été associée à la photographie à longue exposition, énigmatique et très personnelle comme les portraits de femmes qui l’ont révélée en 1984. Depuis les années 2000, sa pratique a pris ancrage dans des projets démesurés de catalogage et de création sans fin, tels que l’installation Salle de lecture de l’artiste au travail ou du projet Web At Workand Play. En 2006, elle a obtenu le prix Borduas, attribué par le gouvernement du Québec.

Raymond Gervais est arrivé aux arts visuels au début des années 1970 par le biais de la musique. Depuis, il s’est évertué à rapprocher l’écoute et le regard, jusqu’à en évacuer la dimension sonore. La rétrospective 3×1, qui réunissait en 2011 bon nombre de ses installations en photos et objets musicaux, en avait rendu compte avec éclat. En 2010, la Fondation Nelligan l’avait honoré du prix Ozias-Leduc.

L’article complet : www.ledevoir.com