molinari

Rencontrer Molinari dans le confort de sa maison

molinari

Rencontrer Molinari dans le confort de sa maison

Il y a plusieurs années, j’ai vécu un moment mémorable en visitant la maison de Maurice Ravel en banlieue lointaine de Paris. La gardienne auprès de qui il fallait réserver pour pouvoir entrer dans le lieu sacré était une passionnée du compositeur et nous parlait de celui-ci comme s’il était simplement parti faire des courses au marché du coin et qu’il allait revenir dans pas long. J’ai pu tout voir : sa collection de babioles mécaniques, ses livres, sa brosse à dents et son peignoir dans la salle de bain, et j’ai pu jouer sur son piano. Mémorable vous dis-je… Le week end dernier, j’ai vécu quelque chose de semblable à Montréal.

La Fondation Molinari a officiellement ouvert ses portes dernièrement dans l’ancien atelier et habitat de « Guido ». Une ancienne banque et le logement du directeur à l’étage qu’occupait Molinari sont maintenant dédiés à la diffusion de l’œuvre d’un de nos plus célèbres peintres. Le beau de la chose est que la direction de cette nouvelle institution ait été octroyée à Gilles Daigneault. Il a été critique d’art pour Le Devoir, mais aussi à Radio-Canada, oui oui IciradioradioCanadaiciICI dans le temps où on y servait autre chose que de la limonade cultivée. Gilles Daigneault est d’abord et avant tout une des personnes les plus passionnées d’art qu’il m’ait été donné de rencontrer. Véritable érudit, il connaît les artistes et évidemment, il a très bien connu Guido. Il en parle avec une telle verve, que vous ne voudrez plus quitter cet endroit magnifique et vous espérerez être invité à souper.

L’article complet: www.montrealistement.blogspot.ca



There is 1 comment

Add yours

Comments are closed.