montréalistement

Rober Racine : Les révolutions de la solitude

montréalistement

Rober Racine : Les révolutions de la solitude

Normand Babin

Pendant que leurs collègues erraient sur la surface de la Lune, eux ont été seul à bord du vaisseau qui les avait amenés jusque là. Ils devaient donc continuer à « rouler ». Ce qu’ils faisaient en opérant des révolutions d’une durée de deux heures autour de la Lune. Pendant 48 minutes, ils se retrouvaient sur l’autre côté de la Lune, sans communication possible, sans lien avec les autres astronautes ou les terriens. Ils sont les humains qui se sont le plus éloignés de la Terre jusqu’ici. La friandise au bout de ce 3/4 d’heure d’isolement total : le levé de Terre qui semble être la plus belle image que ces astronautes ont pu voir de toute leur vie.

L’article complet : www.montrealistement.blogspot.ca