sbeaulieu

Stéphanie Beaulieu

présenté par Caroline Boileau
sbeaulieu

Stéphanie Beaulieu est une artiste interdisciplinaire qui vit et travaille à Montréal. Après avoir travaillé dans l’industrie de la publicité pendant plus de 10 ans, elle a complété un baccalauréat en arts plastiques à l’Université Concordia (qu’elle a terminé à l’Université de Newcastle en Angleterre) en 2011. À travers une pratique basée majoritairement sur l’installation, son travail propose une réflexion sur le rôle que chaque individu occupe dans la définition de l’autre. 

Elle a présenté son travail dans le cadre d’expositions collectives au Bain St-Michel (RAIQ, Montréal, 2013), au Klondike Institute of Art and Culture (Yukon, 2013), à la Centrale ainsi que chez Articule (Montréal, 2013). Son travail a aussi été présenté lors d’expositions personnelles à la Lime Street Gallery (Tides, Newcastle UK, 2011) et à Espace projet (Vert voisin, Montréal, 2013). Elle est membre active de plusieurs centres d’artistes à Montréal et trésorière du conseil d’administration d’Articule.

Stéphanie Beaulieu questionne les rôles individuels et leur incidence sur la façon dont chaque personne se construit. À travers une pratique basée majoritairement sur l’installation, elle tente de comprendre le comportement humain par les différents moyens utilisés pour répondre à des besoins de natures émotives et sociales : inquiétude, peur de la solitude, désir d’être apprécié, désir d’être reconnu, etc. Sa réflexion s’étend aussi à l’identité d’une société et, plus spécifiquement, au système de valeurs communes qui l’encadre et la façonne.  De projet en projet, Stéphanie Beaulieu joue à abolir les classes sociales et les différences de genre en multipliant les interactions et en collectionnant des échantillons anthropologiques tels que des cheveux, des empreintes de nombrils, des brins de gazon prélevés sur les pelouses de son quartier et des sachets de thé déjà infusés, témoins d’interactions sociales. Les installations qui résultent de ces collectes et collections donnent à voir les micro-différences présentes à l’intérieur de groupes d’objets, d’actions et de personnes en apparence homogènes mais nous offrent aussi à travers cette même homogénéité une normalité qui nous fait tant de bien.

 
C’est souvent par observation et comparaison que sont confirmées, voire validées, actions et émotions. Ce comportement, à la base de l’opinion publique, entretient un sentiment de pression sociale qui peut être perçu comme étant oppressant et restrictif mais qui peut aussi être perçu comme étant une responsabilité individuelle à l’intérieur d’une communauté donnée. Ainsi, le soutien, la persévérance, l’opportunisme, la recherche de similitudes malgré les différences, la perception de l’autre, la qualité du regard que nous posons sur autrui, sont au coeur de sa recherche.

carolineboileau

Caroline Boileau poursuit une réflexion sur le corps et la santé à travers une pratique qui conjugue l’action performative, le dessin, la vidéo et l’installation.
Depuis 1995, elle a participé à plusieurs résidences au Canada et en Europe et son travail a été présenté lors d’expositions au Canada, aux États-Unis, en Belgique, en Espagne, en Autriche, en Finlande et au Brésil. Active dans le milieu des centres d’artistes depuis le début des années 90, elle a aussi travaillé comme agente aux communications à la Galerie Leonard et Bina Ellen de l’université Concordia. Elle présente régulièrement son travail et donne des ateliers dans différents centres d’artistes, collèges, cégeps et universités. Son travail en dessin est représenté par Espace Robert Poulin à Montréal et elle est membre du Regroupement des arts interdisciplinaires du Québec (RAIQ).